Programme REDIDA 2017

Cinéma

L’association des Rencontres d’ici et d’ailleurs poursuit avec enthousiasme le projet REDIDA ciné grâce à la précieuse collaboration des cinémas de Sion et au soutien du canton du Valais et de la Ville de Sion.

Cette année encore, pour la 4ème année consécutive, des films, sélectionnés et présentés par les membres des communautés étrangères de la région, seront projetés au cinéma Capitole de Sion. Chaque séance est suivie d’un temps d’échanges et d’un apéritif convivial du pays mis à l’honneur.

Grâce au support cinématographique, REDIDA crée de nouvelles occasions de découvertes de pays, de cultures et aborde avec ses représentants des thématiques diverses liées à son histoire, ses traditions, la migration ou encore à l’intégration de ses membres dans leur pays d’accueil.

Aussi, c’est avec grand plaisir que l’association des Rencontres d’ici et d’ailleurs vous invite à assister à ces projections gratuites les 30 mai, 20 juin, 29 août et 26 septembre à 18h00 ou 18h30 au cinéma Capitole.

Un Paese di Calabria film documentaire de Shu Aiello et Catherine Catella proposé par la communauté italienne

Le 26 septembre à 18h30 au cinéma Capitole

Le film sera suivi d’un échange avec la communauté et d’un apéritif italien.

La Calabre. Dans cette région à l'extrême sud de l'Italie, les villages dominent les hauteurs comme des vigies regardant la mer. Un paysage bucolique et intemporel dont la beauté n'aura pas suffi à retenir ses habitants, appelés dès la fin du 19e siècle vers des destinées qu'ils espéraient plus prospères. Le village de Riace a longtemps gardé les traces de cette forte émigration vers les villes du Nord et les pays riches ; les maisons en ruine et les terres abandonnées dessinaient le paysage de ce village moribond. Un jour de l'été 1998, un bateau avec deux cent kurdes échoue sur la plage : l'histoire du village échappe alors définitivement à la fatalité. Riace, cette terre que l'on voulait autrefois quitter attire désormais d'autres exils, d'autres hommes venus de terres lointaines et inhospitalières. Impulsé par un jeune Riacese, Domenico Lucano, devenu maire depuis, un projet d'accueil des migrants y est développé : les maisons sont restaurées, l'école réouvre, les petits commerces réapparaissent. Le village renaît. Malgré la mafia et la pauvreté, les habitants, originaires d'ici ou d'ailleurs y vivent en paix. Un Paese di Calabria raconte cela : une histoire d'odyssée, d'émigration et d'immigration, d'un présent à la croisée des temps. Une utopie à l'échelle locale, singulière, pragmatique et imparfaite mais profondément humaniste.

Sélectionné à 7 reprises dans divers festivals Un Paese di Calabria reçoit le Prix Buyens-Chagoll, Œuvre à dimension humaniste qui met en lumière des récits développant des valeurs qui donnent sens à l’avenir des hommes du Festival Vision du Réel de Nyon (Suisse) en 2016, le Prix SENNI du Terra di Tutti Film Festival (Italie) la même année et le Grand Prix Caméra des Champs du Festival international du film documentaire sur la ruralité de Ville-sur-Yron (France) en 2017.

Site du film

Page Facebook du film

Affiche du film Un Paese di Calabria de Shu Aiello et Catherine Catella

MY SWEET PEPPER LAND d’Hiner Saleem proposé par la communauté kurde

Le 29 août à 18h30 au cinéma Capitole

Le film sera suivi d’un échange avec la communauté et d’un apéritif kurde.

Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise...

Avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan, Suat Usta, Mir Murad Bedirxan, Feyyaz Duman

Affiche du film MY SWEET PEPPER LAND d’Hiner Saleem

LA TERRE ET L’OMBRE de César Acevedo proposé par la communauté colombienne

Le 20 juin à 18h30 au cinéma Capitole

Le film sera suivi d’un échange avec la communauté et d’un apéritif colombien.

Alfonso est un vieux paysan qui revient au pays pour se porter au chevet de son fils malade. Il retrouve son ancienne maison, où vivent encore celle qui fut sa femme, sa belle-fille et son petit-fils. Il découvre un paysage apocalyptique. Le foyer est cerné par d'immenses plantations de cannes à sucre dont l’exploitation provoque une pluie de cendres continue. 17 ans après avoir abandonné les siens, Alfonso va tenter de retrouver sa place et de sauver sa famille.

Avec Haimer Leal, Hilda Ruiz, Edison Raigosa

Le film reçoit le prix de la Caméra d’Or lors du Festival de Cannes 2015 et le prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) la même année.

Affiche du film LA TERRE ET L’OMBRE de César Acevedo

L’HOMME DU PEUPLE d’Anrzej Wajda proposé par l’association polonaise du Valais

Le 30 mai 2017 à 18h00 au cinéma Capitole

La projection sera suivie d’un échange avec la communauté polonaise et d’un apéritif.

Lech Walesa est un travailleur ordinaire, un électricien qui doit composer avec une vie de famille, et sa femme Danuta. Alors que les manifestations ouvrières sont durement réprimées par le régime communiste, il est porté par ses camarades à la table des négociations. Son franc-parler et son charisme le conduisent vite à endosser un rôle national. Il ne se doute pas encore que sa vie va basculer, en même temps que la grande Histoire.

Affiche du film L’HOMME DU PEUPLE d’Anrzej Wajda